Singapour

Cette fois, pas de bateau ni d’avion, c’est un bus qui nous conduit à la frontière entre la Malaisie et Singapour (Kuala Lumpur-Singapour, 50 Ringgits). Ici, aucun intermédiaire à payer et le visa est gratuit, le bus s’arrête dans un premier terminal, tout le monde descend du véhicule ses bagages à la main, monte les escaliers jusqu’à la plateforme du service d’immigration malais, fait tamponner son passeport, redescend, reprend place dans le bus qui file en direction du terminal singapourien où tout le monde descend du véhicule ses bagages à la main, monte les escaliers jusqu’à la plateforme du service d’immigration… un peu sport mais simple comme bonjour !


Pour notre première demi-journée à Singapour, nous avons une mission bien précise : trouver une auberge de jeunesse confortable à un prix raisonnable.

En quoi est-ce différent des étapes précédentes ? En rien, si ce n’est que la vie ici est autrement plus chère ici que dans le reste de l’Asie et qu’à partir de demain, et pour un mois, nous vivrons ce voyage en compagnie de Claire, qu’on ne sait pas si elle nous reconnaîtra, si elle adhérera à notre nouveau style vestimentaire, si elle supportera l’odeur de nos T-shirt portés 3 fois, si elle comprendra les trucs débiles qui nous font rire depuis 3 mois, si elle s’adaptera à la vie de Backpacker, à toutes les choses un peu folles auxquelles on ne prête plus attention… alors pour son premier logement à l’autre bout du monde, pas question de la décevoir !

Bref, une fois installés (dans une auberge où nous décidons de ne passer qu’une nuit tant les chambres sont exiguës et le personnel désagréable, « Mercury Backpackers Hostel » pour ne pas la citer) nous sympathisons avec notre compagnon de chambre, un Indien qui propose de nous faire découvrir les meilleurs adresses de… Little India. Une soirée riche en saveurs !

Le lendemain, levés 6h pour retrouver Claire à l’aéroport, nous avons 30 minutes de retard, elle a 1h d’avance… disons que ce qui compte c’est de se retrouver. Au moins pour l’auberge on ne s’est pas trompé, celle où nous migrons lui convient (à quelques pas de la précédente, « Traveller@SG », personnel très accueillant, 17 SGD* par personne et par nuit), l’aventure « Singapour » va pouvoir commencer. Partons affronter la Cité-Etat où les chewing-gums sont interdits et où subsiste la peine de mort !

Munis de nos Singapore Tourist Pass (20 SGD les 3 jours), nous empruntons le métro pour filer à l’est de Marina Bay et découvrir l’un de ses emblèmes, Marina Bay Sands et ses trois tours surmontées d’une plateforme qui accueille piscine et restaurants offrant une vue imprenable sur la baie.

A quelques pas des tours, de curieux arbres peuplent le bord de mer, conférant aux « Gardens by the Bay » un aspect futuriste.

  

Après avoir accordé une sieste à Claire (décalage horaire oblige), un petit détour par « Haji Lane » nous sommes de retour à  Marina Bay au soleil couchant, pour admirer les lumières de la ville.

  

Nous essayons vainement de nous faufiler dans l’un des restaurants qui surplombent la tour nord et sont réservés aux clients de l’hôtel, nous nous dirigeons finalement vers la tour sud où les touristes un peu moins aisés peuvent accéder au « Sky on 57 » et s’offrir un cocktail à 20 SGD… le prix à payer pour profiter du panorama !

Le lendemain c’est dans le cœur historique de la ville, hérité des colons anglais, que nous commençons notre déambulation. Du célèbre Raffles Hotel en passant par un ancien couvent accueillant désormais des restaurants, de la St Andrews Cathedral aux espaces verts de Padang, nous découvrons une ville calme au trafic fluide… une ville comme on en n’a pas vu depuis longtemps.

  

Retour sur la baie pour approcher l’Esplanade-Theatres on the Bay et la mascotte de Singapour, le Merlion, une tête de lion sur un corps de poisson…

A l’heure de la pause déjeuner, nous nous mêlons aux cadres dynamiques qui quittent les tours du quartier des affaires pour se restaurer… autant dire qu’on ne passe pas inaperçu au milieu des hommes en costume et des femmes en tailleur. Retour plus au nord en passant par Clark Quay, le Parlement et l’Hôtel de ville.

Pour finir la journée, nous choisissons de arpenter Chinatown et son marché, l’occasion d’évoquer avec Claire nos souvenirs de Hong Kong.

Il paraît que s’il y a un zoo à voir, c’est celui de Singapour, alors nous décidons de passer notre troisième journée au milieu des animaux.

C’est vrai que le zoo est beau, tout est fait pour offrir un maximum d’espace aux animaux et faire disparaître les barreaux…

…malheureusement cette initiative est ternie par une démarche mercantile qui veut faire du zoo un parc d’attractions (car il faut inciter les touristes à revenir), et conduit à la création de parcs annexes où le « confort » des animaux et celui du con qui paie, sont entièrement laissés de côté.

Pour l’avoir testée, on ne peut que vous déconseiller d’attendre 2h pour l’attraction phare du River Safari qui dure à peine 5 minutes, au milieu d’enclos minuscules, pour des animaux qu’on n’a pas le temps d’apercevoir et des sensations qui n’égalent même pas celles de la rivière canadienne de Walibi… quand le « progrès » vous ramène 20 ans en arrière.

Ces trois jours sont passés à toute vitesse et demain nous prendrons l’avion direction l’île de Java en Indonésie.

Alors Claire, il a quel goût le bout du Monde ?

* 1 SGD = 1 Dollar Singapourien = 0,57 €

Publicités

2 commentaires

  1. Splendides toutes ces « towers » cela semble même gigantesque, et toutes ces lumières, un vrai festival pour les yeux
    Cette ville est vriment phénomenale et l'achitecture quasiment futuriste fait merveille !
    Et le lion qui crache, birkkkkkkkkk
    Au final Hong Kong parait presque desuet !
    Bises.BM

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s