Malaisie : Kuala Lumpur

Depuis Penang, des bus privés partent toutes les heures pour relier Kuala Lumpur (35 Ringgits, compter 5 à 6h en fonction du trafic). Curiosité locale, il s’agit de bus classiques avec  seulement 27 sièges ce qui garanti un confort VIP.


Arrivés à Kuala Lumpur à la gare routière de Puduraya, nous nous rendons directement sur Petaling Street et son célèbre bazar, une rue animée qui concentre les hôtels bon marché, une rue où prostitution ne rime pas vraiment avec discrétion, une rue dans laquelle nous louons l’une des piaules les moins avenantes du voyage…

Une fois « installés », nous voilà partis pour la place de l’Indépendance (Dataran Merdeka) qui réunit des bâtiments hérités de la colonisation britannique. A l’est, au confluent des rivières Gombak et Klang qui ressemblent étrangement à deux canaux de déversement des eaux usées, se trouve la mosquée « Masjid Jamek ».

De là, nous nous dirigeons au nord-est pour grimper au sommet de la « Kuala Lumpur Tower », une des tours de télécommunications les plus hautes du monde (421 m), le prix de l’ascension est excessif (99 Ringgits) mais le panorama à 360°, en plein air, offre un bel aperçu de la ville et de ses environs.

Pour 50 Ringgits de moins, on peut aussi se contenter de l’étage vitré où s’accumulent les boutiques de souvenirs… un étage qui n’offre pas la même sensation de liberté.

Moyennant finance toujours, nous aurions pu essayer de faire partie des 1000 chanceux qui obtiennent chaque jour leur pass pour la passerelle Skybridge des emblématiques tours Petronas (452 m), mais la vue y est moins intéressante que depuis la « KL Tower » (la passerelle n’étant pas au sommet des tours !), nous nous contentons donc d’admirer les jumelles d’en bas, une fois leurs habits de lumière revêtus.

Le deuxième jour, nous partons en direction de la grande mosquée « Masjid Negara ». Celle-ci fait face à la gare centrale, au sud de la place de l’Indépendance. Cette fois c’est à nous de revêtir nos habits de lumière.
Nous pénétrons dans le bâtiment moderne et nous nous rendons près de la salle de prières où un membre de la communauté musulmane nous enseigne rapidement les valeurs de l’Islam, ses 5 piliers, comme une démarche éducative contre les préjugés, une lutte contre les comportements extrêmes qui font trop souvent l’actualité.

A quelques pas de là, nous profitons de la fraîcheur du « Musée des Arts Islamiques » qui renferme de très belles maquettes des plus emblématiques mosquées du monde ainsi que de nombreux costumes traditionnels et des parchemins venus d’Asie et d’ailleurs.

Après un détour pour observer l’architecture particulière du Musée National, nous tentons d’accéder à pied au parc qui entoure le Palais National… mais plusieurs vaines tentatives ont raison de notre patience et nous finissons par jeter l’éponge. Assoiffés, nous empruntons le métro aérien en direction de Bukit Bintang pour faire un peu de shopping et nous désaltérer.

Comme on se l’était laissé dire, on a vite fait le tour de Kuala Lumpur, mais rien que pour ses tours, KL vaut le détour sur la route entre Penang et Singapour…

Publicités

1 commentaire

  1. C'est impressionnant toutes ces tours et en plus quand elles sont éclairées de nuit c'est féerique
    Cela donne le vertige !
    Je vois que vous vous êtes converti à l'Islam ! HiHi ! Vous êtes biquets dans vos tuniques bleues !!
    Bises. BM

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s