Vietnam : Le centre, Huê et Hôi An

Après plus d’une semaine dans le nord du Vietnam, c’est donc par le train de nuit que nous arrivons à Huê, connue pour sa cité impériale.

Nous sommes accueillis par une forte pluie dans cette région qui semble généreusement arrosée à cette période de l’année, comme en témoignent les paysages immergés que nous apercevons par la fenêtre du train.

Ici, il sera à nouveau question de gastronomie car la ville recèle de spécialités que nous n’avons pas manqué de goûter, notamment lors de cette première journée baignée par la pluie. Mais nous garderons le suspense entier jusqu’au prochain article.

Le deuxième jour, c’est à pied que nous nous attaquons à la cité impériale, vestige encerclé d’épais remparts, au bord de la rivière des parfums (entrée 105 000 VND). Plusieurs heures sont nécessaires pour visiter les nombreux temples et palais qui constituent la cité. Du palais de la Suprême Harmonie où la cour organisait les cérémonies, en passant par le pavillon de la Splendeur devant lequel trônent les neuf urnes dynastiques (symbolisant la Grandeur, la Vertu, l’Eclat, la Notoriété, la Fermeté, la Pureté,  la Pénétration, l’Abondance et le Mystère), la visite mêle ruines, jardins, chantiers de restauration et édifices rénovés.

Palais de la Suprême Harmonie

Urnes Dynastiques

Après une pause déjeuner, nous nous attaquons à pied aux 4 km qui nous séparent de la pagode « Thien Mu » et c’est en bateau dragon (ardemment négocié 50 000 VND chacun) que  nous regagnons le cœur de la ville sur les flots jaunes orangés de la rivière des parfums.

Le lendemain, afin de visiter la région et de nous rendre aux différents tombeaux qui parsèment les environs, nous optons pour la bicyclette (20 000 VND). C’est donc sur un vieux deux roues sans vitesses que nous nous attaquons à 4 km de route et quelques côtes légères pour nous rendre au tombeau de Tu Duc.

Nous prenons ensuite la direction du tombeau de Minh Mang à une petite dizaine de kilomètres de là. Nos cartes, toujours aussi approximatives, nous conduisent sur des chemins qu’il eut été plus facile de pratiquer en VTT. Benoît y perd une pédale, l’avarie sonne le temps de la pause déjeuner. Alors que Justine prépare un sandwich avec du pain acheté à la boulangerie française de Huê et un peu de pâté, Benoît bricole avec une grosse pierre trouvée sur le bas-côté.

La réparation tient jusqu’aux premiers bricoleurs bien équipés que nous rencontrons, non loin de notre objectif. Le tombeau de Minh Mang, par son parc joliment composé, est probablement l’un des plus beaux sites que nous ayons visité.

Au départ de Huê, nous prenons un ticket de bus pour aller jusqu’à Danang, ville côtière. 4h plus tard, nous descendons du bus plus ou moins emballés. La ville est grande, personne ne semble capable de nous dire exactement où nous sommes et le principal intérêt de la cité, la mer, semble trop loin.

Indécis, nous prenons le temps de déjeuner et décidons finalement de reprendre la route en direction de Hoï An. Par chance, un bus local nous prend à la volée et « c’est parti mon Kiki » ! Un trajet d’une heure, assis à côté de la femme du conducteur qui ne manquera pas de nous faire rire tant elle est tactile avec Justine.

L’atmosphère que dégage la ville de Hoî An semble, de manière inexplicable, correspondre exactement à ce que nous attendons à ce stade du voyage. Nous ne sommes pas les seuls touristes, loin de là, mais le charme opère tout de suite.

Les sacs à dos posés dans une guesthouse, nous traversons le pont qui nous sépare du centre de la vieille ville et de l’île principale. Nos yeux s’émerveillent devant la lumière des lanternes et des bougies flottantes qui sont de la partie.

Pendant deux jours nous découvrons l’architecture authentique de cette petite ville en bord de rivière, la musique folklorique, les magasins de cuir, de vêtements et les galeries d’art qui inondent les ruelles.

A bicyclette, après une escale dans le village de Tra Que, nous nous rendons pour la première fois au bord de la Mer de Chine.

Et demain nous serons à Nha Trang.

Publicités

6 commentaires

  1. vos photos et commentaires sont fascinants!!!nous continuons avec vous votre super aventure. Merci a Justine pour la très belle carte que Mamie a reçu avec beaucoup de joie. Elle se joint a nous pour vous faire de très gros bisous. Jo et Dédé

    J'aime

  2. J'ai eu exactement le même sentiment pour Hoi An, j'ai adoré! Vous en avez eu en tout cas de la flotte, normalement à Nha Trang vous allez avoir chaud! Il paraît qu'il pleut pas des masses dans ce coin. Bonne visite! Superbes photos! Florence T

    J'aime

  3. Le Viet-Nam est vraiment un beau pays et gràce à vos excellents reportages on a aussi beaucoup voyagé
    Ce fut pour nous une dégustation de couleurs et de beaux sites
    Continuez à nous abreuvez de cette aventure
    Bisous Bernard M.

    J'aime

  4. Je me plonge depuis peu dans votre blog (avec du retard) mais je vais rattraper. En tous cas c'est super comme idée et on voyage avec vous.
    Bonne route. Didier Blaha

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s